Durée du sevrage tabagique, comment l'estimer ? - Stop la clope

Durée du sevrage tabagique, comment l’estimer ?

Durée du sevrage tabagique, comment l’estimer ?

Durée du sevrage tabagique, comment l’estimer ?

Arrêter de fumer est pour beaucoup un effort, voir un effort considérable. La question suivante peut survenir à ce moment : quelle est la durée du sevrage tabagique ?

Pour cela de nombreux facteurs sont à prendre en considération, pour la plupart en lien avec les tests de dépendance à la nicotine, le fameux test de Fagerstrom.

En effet, c’est logique : plus une personne est dépendante, plus la durée du sevrage tabagique sera longue. Et au contraire, une personne très peu dépendante aura une durée de sevrage beaucoup plus courte.

Le temps entre le réveil et la première cigarette

Evidemment, la personne qui fume juste après son réveil, ou pire, même en pleine nuit, aura beaucoup plus de mal à se défaire de la cigarette que la personne qui ne fume que le soir.

On peut considérer que le sevrage sera instantané ou presque pour la personne qui ne fume qu’en fin de journée. En effet, cette personne, si elle ne peut pas fumer un soir, va généralement reprendre le lendemain soir. Et sans compenser cette occasion ratée le lendemain matin.

L’abstinence temporaire

De nos jours, de plus en plus d’endroits sont interdits à la cigarette. Les transports en commun, bien entendu mais aussi les plages et les parcs le deviennent de plus en plus. Certes, le temps passé à la plage n’est pas le même que celui passé dans un Paris-New York. Pour autant, la question est la même.

Pouvez-vous vous passer de cigarette facilement pendant 1 heure ? Le pouvez-vous facilement sur un vol en avion de 8h ? Ou passez-vous alors votre temps à marcher des gommes et autres substituts nicotiniques pour avoir votre dose sur la durée en question ?

La durée du sevrage tabagique sera maximale pour le fumeur qui ne peut pas passer 3 heures dans un train sans descendre à toutes les gares prendre une taf ou deux. Au contraire, si un long-courrier vous permet de ne pas fumer, sans difficulté et que c’est même considéré comme positif pour vous, alors la durée sera aussi très courte.

La quantité de cigarette fumée par jour

Encore un critère évident dans l’estimation de la durée du sevrage tabagique des fumeurs. Le nombre de cigarettes fumées chaque jour. Un « débutant », qui ne fumera que 2/3 cigarettes par jour aura un temps de sevrage quasi nul quand dans le même temps, un gros fumeur ne sera véritablement sevré que quand il aura compris sur quoi repose son addiction.

La durée du sevrage tabagique en chiffres

Bien entendu, en plus de ces critères, la compréhension des mécanismes permettant l’arrêt du tabac sont très importants. Arrêter avec la seule volonté est voué à l’échec. Car l’approche ne respecte pas le fonctionnement basique de notre cerveau de primate. Pourquoi ? Parce que ce dernier met dans la balance le plaisir (j’ai ma dose) et la douleur (je suis en manque).

Si le rationnel était suffisant, il n’y aurait aucun héroïnomane sur cette planète. Chacun d’entre eux sachant que cette drogue les détruit. Mais l’addiction prend le dessus.

Il en va de même ici.

Soit l’addition est forte mais elle est compensée par un parfaite compréhension des mécanisme d’arrêt du tabac. Alors la durée du sevrage tabagique sera minimale, de l’ordre de 24 heures.

Soit l’addiction est forte et seule la volonté entre en jeu. Le sevrage ne se fera réellement jamais et tôt ou tard le fumeur replonge. Je sais de quoi je parle !

Enfin, si la dépendance est faible, qu’il s’agit encore de fumer en société mais jamais seul, alors cette durée sera soit nulle soit inférieure à 48 heure.

La durée du sevrage augmente avec le temps

Attention ! ⚠️ Comme vu au dessus, un fumeur occasionnel, encore peut dépendant de la cigarette va pouvoir se sevrer assez vite. Le GROS PROBLÈME vient du fait que sa dépendance augmente avec chaque cigarette.

Tous les fumeurs qui fument 2 paquets par jours sont passé par des début à 3/5 cigarettes. Puis doucement mais surement, probablement en 1 ou 2 ans, ils arrivent aux 10 cigarettes par jours, sans s’en rendre compte. A 10 clopes, on se dit que ça va, c’est pas énorme. On peut arrêter quand on veut.

Mais à dire qu’on peut arrêter quand on veut, on glisse vicieusement vers les 20/25 cigarettes par jour. Ce qui est bizarrement la taille d’un paquet ! Pourquoi ? C’est ce qu’une personne ayant une activité normale peut fumer par jour, à raison d’une cigarette toutes les 40 minutes.

Et donc, à ce moment, tu en arrives à fumer ta première cigarette dès le matin. Et tu fumes la dernière juste avant d’aller dormir le soir…

Tu veux le secret pour comprendre comment ton cerveau est conditionné pour le jamais pouvoir arrêter ?

Tu veux le secret pour comprendre comment arrêter de fumer du jour au lendemain, définitivement, sans que la durée du sevrage tabagique ne dépasse 8 à 24 heures ?

Télécharge GRATUITEMENT le ebook « Le secret de ceux qui se sont libérés… », clique ici

Ebook stop la clope

Couverture du ebook stop la clope

 

francois

1 commentaire pour l’instant

Comment arrêter de fumer facilement ? – Stop la clope Publié le10:32 - Oct 22, 2018

[…] sans frustration au contact des fumeurs […]