novembre 2018 - Stop la clope

Archive dans novembre 2018

Arrêter de fumer du jour au lendemain

Arrêter de fumer du jour au lendemain

Beaucoup de personne se demande s’il est possible ou non d’arrêter de fumer du jour au lendemain. Incontestablement, ma réponse est OUI ! Comme Poelvoorde dans son film « Du jour au lendemain » 🙂

Pourquoi ?

1/ Je l’ai moi-même fait ! Mon histoire est disponible ici. En résumé, après près de 20 ans à fumer et des dizaines de tentatives d’arrêt, la bonne, la dernière tentative date de juillet 2017, date à laquelle j’ai pu arrêter de fumer du jour au lendemain

2/ Tous les fumeurs qui ont cessé de fumer on arrêté du jour au lendemain. C’est simplement le temps du cheminement jusqu’à la décision qui dure plus ou moins longtemps suivant les personnes.

Comment arrêter de fumer du jour au lendemain

Arrêter de fumer du jour au lendemain, même si ça peut te paraître surprenant ou totalement paradoxal, c’est ce qu’il y a de plus facile.

La seule chose difficile est de ne pas replonger.

En fait, à chaque fois que tu éteints une cigarette tu arrêtes de fumer.

Pourquoi la clope d’il y a 10 minutes, 1 heures ou peut-être plus ne deviendrait-elle pas la dernière ?

Je te propose de relever le défi ! Arrête de fumer d’ici 1h, sans manque, sans frustration, simplement en lisant les 10 pages de mon ebook qui va te montrer que ta dépendance est finalement très facile à maitriser. Tu peux le télécharger en fin d’article.

Pour ne pas replonger, tu dois simplement « switcher » ton cerveau entre deux état.

1/ L’état du fumeur qui renonce à un plaisir pour des raisons X ou Y mais qui envie les fumeurs.

2/ L’état du fumeur libéré qui est heureux de ne plus s’empoisonner à prix d’or.

C’est ce dernier et uniquement lui qui peut arrêter de fumer du jour au lendemain.

Pourquoi ça fonctionne ?

Comme vu plus haut, arrêter c’est facile, tu le fais chaque soir jusqu’au lendemain matin, peut-être même jusqu’au lendemain midi.

Pour arrêter et te sentir libéré, tu dois te reprogrammer et sortir du schéma de manque que crée la nicotine et surtout la légende créée autour d’elle, disant que c’est dur de s’en priver…

Ebook « Le secret de ceux qui se sont libérés… » en téléchargement gratuit ici

Ebook stop la clope

Couverture du ebook stop la clope

 

Pourquoi on grossit quand on arrête de fumer

Pourquoi on grossit quand on arrête de fumer

Une question souvent source de frustration chez le futur ex fumeur qui tu sera j’espère est la suivante. Comprendre pourquoi on grossit quand on arrête de fumer. Il y a deux explications derrière se phénomène. La partie physiologique du mécanisme mais aussi des raisons psychologiques, dues essentiellement à la méthode utilisée pour arrêter de fumer et la compréhension ou non des mécanismes autour de cette méthode, ou même autour de l’arrêt « brusque » et imposé à soi-même sans méthode.

Pourquoi on grossit quand on arrête de fumer ?

On grossit quand on arrête de fumer en compensant l’arrêt

Pour ma part j’ai arrêté de fumer en juillet 2017 et je n’ai pas pris un gramme. J’ai même perdu du poids car l’arrêt s’est inscrit dans une démarche plus globale de bien-être et de reprise du sport.

Par contre, si tu arrête de fumer « par la volonté », que tu te transforme en cocotte minute à cause de cet arrêt, tu vas certainement consommer de chocolat plus que de raison… et tu vas surement t’habituer aux produits sucrés et augmenter ta consommation de café, qui a de forte chance de contenir du sucre à chaque fois.

Et tu ne fais pas ça parce que tu es bête ! Mais parce que le sucre est une puissante drogue, qui agit sur le cerveau avec des mécanismes proches de ceux que la cocaïne a sur le cerveau ! Tu te rends donc dépendant d’une substance qui te rendra diabétique pour le pas avoir de cancer du poumon

le sucre est une drogue addictive

Le sucre, plus puissant que la cocaïne, article complet ici

Et évidemment, si tu consomme du sucre en quantité, tu vas grossir, c’est impossible autrement.

Je t’ai expliqué pourquoi on grossit quand on arrête de fumer. Mais comment ne pas grossir est une autre question. La réponse est ici.

On grossit quand on arrête de fumer car le métabolisme ralenti

La seconde raison du pourquoi on grossit quand on arrête de fumer est simplement physiologique. En gros c’est comme ça et c’est pas de bol !

Ceci s’explique simplement par le stress contre lequel ton corps doit se défendre et le surplus d’activité que cela engendra. Ton coeur bats par exemple d’environ 10.000 pulsations de plus quand tu est fumeur, chaque jour.

Tout cela a un coup énergétique. Ton corps la puise soit dans ces réserves, la graisse, soit dans l’énergie, l’alimentation qu’il reçoit au jour le jour.

Quand tu arrête de fumer, comme on l’a vu plus haut, tu as naturellement plutôt tendance à manger plus qu’à manger moins… mais pendant ce temps ton corps revient à son métabolisme « non stressé »… ce qui provoque un déséquilibre. Je dépenses mois et de gagne plus, ça me permets de faire plus d’économies. Mais là on parle pas d’euros qui vont sur un compte ! On parle de calories qui vont aller se faire stocker au niveau du ventre et des hanche… c’est pour ça qu’on a tendance à grossir à l’arrêt du tabac, même si on ne se goinfre pas…

Ebook « Le secret de ceux qui se sont libérés… » en téléchargement gratuit ici

Ebook stop la clope

Couverture du ebook stop la clope