Syndrome de sevrage à la nicotine - Stop la clope

Syndrome de sevrage à la nicotine

Syndrome de sevrage à la nicotine

Qu’est ce que le syndrome de sevrage à la nicotine ?

Réponse ici !

Le syndrome de sevrage nicotinique arrive si vous arrêtez de fumer. C’est un passage obligatoire qui ne doit en aucun cas venir stopper tes envies de décrocher définitivement. Durant les 2 premiers jours maximum, tu peux ressentir des sensations bizarres voire désagréables.

alen car la méthode simple pour en finir avec la cigarette

Tu veux un SCOOP ?

C'est avec ce bouquin que j'ai arrêté de fumer du jour au lendemain, facilement, sans stress ni frustration !

Ils vont se réduire jusqu’à disparaitre.

Si cela peut te rassurer, commencer a aussi été une épreuve pour ton corps !

Tu as toussé, tu t’es senti mal, non ?

Syndrome de sevrage à la nicotine : qu’est-ce que c’est ?

La nicotine contenue dans les clopes est une substance hautement addictive. Le temps qu’elle met pour arriver dans ton système nerveux central, le cerveau, est extrêmement court. C’est ce composant qui crée la dépendance physique.

Dès qu’on arrête une chose à laquelle on est habituée, le corps réagit. Tu arrêtes de boire de l’eau, tu fais de la rétention d’eau. Tu arrêtes de manger, ton corps va économiser la moindre calorie.

C’est donc exactement pareil quand tu arrêtes de fumer, sauf que là, c’est au coeur des réactions chimiques de ton cerveau que ça se joue.

Et les conséquences seront à peu près les mêmes que si une grande consommatrice de sucre arrête le sucre du jour au lendemain. Les principales étant le stress, la fatigue, la déprime, l’anxiété, l’irritabilité… Et oui, en général un fumeur qui arrête devient con du jour au lendemain parce qu’il devient souvent exécrable. Il ne pense qu’à avoir sa dose et les personnes qui le côtoient en prennent pour leur grade comme on dit !

Comment les combattre ?

Ne peut être combattu que ce qui est compris.

Le syndrome de sevrage à la nicotine est vécu comme une privation, c’est ce qui crée cette frustration. C’est cette frustration qui crée l’irritabilité.

C’est en fait la mauvaise compréhension des enjeux qui amène ça.

Prenons un exemple. Le manque d’argent peut être source d’anxiété. Ne pas en avoir du tout peut engendrer des situations terribles allant jusqu’au suicide. Mais si je vous dit que vous allez être accueilli dans un complexe all inclusive, une sorte de communauté où l’argent n’existe pas mais où vous avez tout… le manque d’argent aurait-il le moindre impact sur votre stress ?

C’est donc votre capacité à voire le syndrome de sevrage à la nicotine comme un passage temporaire de 24 heures qui va amener à une libération totale qui vous fera la vivre avec facilité.

Et pour vous y aider, je vous conseille vivement la lecture de ce bouquin qui m’a changé la vie !

avis Syndrome de sevrage à la nicotine


Découvre sans tarder le livre qui m’a permis d’arrêter de fumer du jour au lendemain, clic sur l’image. Pour le prix d’un paquet de cigarette, dit adieu à cette dépendance de ##### !

francois