Stop la clope - Page 22 sur 23 - J'ai arrêté de fumer ! Avec facilité !

Substituts nicotiniques, bonne ou mauvaise solution ?

Substituts nicotiniques, bonne ou mauvaise solution ?

Substituts nicotiniques, bonne ou mauvaise solution ?

Certains pensaient que les substituts nicotiniques que c’était la meilleure solution pour arrêter de fumer.

Pour arrêter de fumer des cigarettes, c’est sans aucun doute une bonne solution. Pour ne plus être dépendant, c’est sans aucun doute une énorme supercherie.

C’est comme si on soignait un alcoolique qui boit 3 bouteilles de vin par jour en lui donnant des flash de whisky.

Cette méthode serait parfaite si l’alcoolique en question était intolérant au raisin. Mais très mauvaise s’il s’agit de le sevrer de son addiction à l’alcool.

Que font les substituts nicotiniques ?

Ils remplacent la dose de nicotine que la cigarette aurait par ailleurs apportée à l’organisme en manque du fumeur.

Le problème peut se résumer cependant à ceci :

Impossibilité d’arrêter de fumer = dépendance à la cigarette = dépendance à la nicotine

J’ai tenté, assez longtemps de me convaincre du contraire. Limite je me suis auto-hypnotisé 🤣🤣

Jusqu’au moment où je me suis surpris, faute de mieux, de fumer des cigarettes immondes et bon marché que fumait une personne de mon entourage.

Le soit-disant plaisir d’apprécier une bonne cigarette semblait bien loin. Il me fallait ma dose.

Ainsi, que ça soit une cigarette infecte, que ça soit un patch à coller sur la fesse gauche ou un chewing-gum tout aussi mauvais en terme de goût qu’une mauvaise clope, la substance qui soulage n’est autre que la nicotine.

Ceci étant dit, oui, si tu dois à tout prix avoir ta dose, un chewing-gum sera moins mauvais qu’une cigarette c’est évident.

Mais franchement, je te propose un raisonnement simple.

N ‘est-ce pas un cercle vicieux ?

Si tu as besoin d’un substituts nicotiniques pour compenser la cigarette (car sans lui tu n’y arrive pas), par quoi vas-tu compenser le substitut nicotinique quand tu n’en auras pas ? 

Soit par une terrible angoisse, soit par une autre source de nicotine que tu trouveras en vente libre partout. Même le soir, même le week-end. Ou que tu pourras simplement « taxer » à un pote… une cigarette.

Et dans le pire des cas, si tu es assez organisé et que tu n’es jamais en rade, tu deviendras accroc à ces substituts. Et donc… ça te sera aussi dur d’arrêter de cacher des gommes à la nicotine que d’arrêter de fumer le sera pour ton voisin.

C’est pourquoi je ne crois pas beaucoup à cette méthode qui ne fait que déplacer le problème.

D’après moi, la seule solution réellement pérenne se trouve dans le rapport que tu as avec la cigarette.

La bonne nouvelle ! J’ai arrêter de fumer sans substitut alors que j’ai avant d’y parvenir échoué des tonnes de fois avec toutes les méthodes possibles et imaginable…

Tu veux en savoir plus, découvre ce livre !

 


Découvre sans tarder le livre qui m’a permis d’arrêter de fumer du jour au lendemain, clic sur l’image. Pour le prix d’un paquet de cigarette, dit adieu à cette dépendance de ##### !


Tabacologue – La bonne idée pour arrêter de fumer ?

Tabacologue – La bonne idée pour arrêter de fumer ?

Arrêter de fumer avec un tabacologue, c’est comme de demander à Mère Teresa des conseils pour draguer en boite…

Avoue que même si on respecte Mère Teresa, la teuf en boite ça devait pas être son point fort.

Une simple recherche sur le métier de tabacologue fait ressortir un résultat dont le début est assez surprenant.

« Exerçant comme libéral ou en milieu hospitalier, ses rémunérations peuvent être particulièrement intéressantes, ce qui explique que le nombre des personnes intéressé par cette profession soit en forte croissance. » Source : Alo-medecin.com

Dès lors, on peut douter mais bon… voyons…

Qui sont les tabacologues ?

  • parmi les tabacologues, il y en a qui fument… oui oui, comme des experts en nutrition qui ont 20 kilos de trop
  • parmi les tabacologues, certains n’ont jamais fumé… on en revient à Mère Teresa…
  • enfin, tous les tabacologues officiels, ceux qui sont reconnus en France, on la même formation. Ils travaillent avec comme base le fameux « Test de Fagerström ». Ce même test grâce auquel j’ai pu m’enfoncer de plus en plus dans mon addiction de fumeur…

🤬🤬🤬🤬🤬 Parenthèse « Test de Fagerström » 🤬🤬🤬🤬🤬

Télécharge cette énorme connerie ici et poursuit la lecture ensuite

Pour ma part, j’ai toujours eu un score de 2 ou 3 et donc considéré comme non dépendant ou faiblement dépendant. Pourquoi ? Dans l’avion ou quand je suis malade, je pouvais me passer de mes 20 clopes quotidiennes. Alors pourquoi je fume depuis 20 ans ? Tu m’expliques ?

Et si tu as le malheur de faire partie des drogués, des vrais, des dépendants, alors le seul conseil c’est « prend des substituts nicotiniques ou va voir un pro qui va te dire… de prendre des substituts nicotiniques » !!!

Et ce pro…. tu l’as compris ! Bingo ! C’est le tabacologue ! Qui fume, qui n’a jamais fumé ou qui recommande d’arrêter une drogue en en commençant une autre.

Parenthèse perso…

Le seul que j’ai vu arrêter la clope avec des gommes à la nicotine, c’est mon père. Il en mâche depuis 20 ans !!! Certes ces poumons ne s’en portent pas plus mal mais il reste drogué et accroc à la nicotine. Il en consomme même dans l’avion et quand il est malade et il y dépense autant qu’en clopes…

Deuxième parenthèse perso !

En 2015, après avoir refait ce fucking test, j’ai fait ce qui était proposé sur le flyer tabac info service « Vous pouvez également lui conseiller d’appeler Tabac Info Service au 39 89. »

Un tabacologue d’état va prendre votre appel !!!

Sa réponse : vous êtes faiblement dépendant. Quelques cigarette par ci par là ce n’est pas grave. Réduisez votre consommation. Non mais t’es sérieux mec !!!

L’approche surprenante du tabacologue

En gros, au lieu de traiter le problème de fond, la dépendance à la nicotine, le tabacologue va tant bien que mal tenter de déplacer la dépendance vers une autre forme de nicotine. Non, il soit mal intentionné… mais simplement parce qu’il ne sait pas faire autrement. Si tu lui parle de PNL, au mieux il en a entendu parlé par un de ses copains qui s’en sert avec succès dans sa carrière commerciale ! Au pire il te dira que oui il connait et qu’il a son premier album dans son iPhone (et toi, si t’es pas au courant, PNL, c’est aussi un gars qui chante des chansons !)

La PNL, c’est la programmation neurolinguistique. C’est un outil super puissant pour à peu près tout ce que l’on veut réaliser mais pour quoi on bloque. Tout comme pour se débarrasser de mauvaises habitudes.

Pour connaitre le secret de ceux qui se sont libérés du tabac sans péter un câble et sans tabacologue…

 


Découvre sans tarder le livre qui m’a permis d’arrêter de fumer du jour au lendemain, clic sur l’image. Pour le prix d’un paquet de cigarette, dit adieu à cette dépendance de ##### !